Poêle à granulés

Ce qu’il faut savoir sur le poêle à granulés

Les poêles à granulés sont connus pour réunir un certains nombres d’avantages : confort, esthétique, autonomie, économie de facture… En effet, la combustion maitrisée des granulés de bois procure un excellent rendement (plus de 90%), et permet d’intégrer l’électronique et un réglage affiné à ce type d’appareil. Puis, des solutions pour remédier au désagrément sonore causé par les modèles à granulés sont maintenant disponibles (modèles sans ventilateurs, fonctionnement par convection naturelle). Voici les éléments à considérer si vous optez pour ce type de chauffage.

Avant l’installation de la poêle

Sélectionnez un poêle à granulés dont le niveau de puissance est adapté à la superficie de votre maison. Pour cela, une étude thermique ou une analyse des consommations antérieures devraient permettre de bien cerner vos besoins. Une adaptation de votre conduit de fumée est en outre nécessaire. A  noter que l’adaptation diffère selon qu’il s’agisse d’un conduit existant ou d’un conduit en attente.

Puis, décidez de l’emplacement de votre poêle en fonction de la configuration de votre maison. L’idéal est de placer l’appareil dans un point central, à l’abri des obstacles. Le revêtement au sol doit être résistant, et une alimentation électrique doit se trouver à proximité. Pour vous aider, un professionnel peut se charger de l’installation poêle à granulés Chalons-en-Champagne par exemple.

Selon l’isolation de la maison

Dans le cas d’une maison mal isolée, il est nécessaire de créer une entrée d’air dans la pièce où se trouve le poêle. Une autre solution consiste aussi à réaliser une prise d’air en raccord avec un conduit en PVC dans le plancher. Les fumées, elles, devront être évacuées au moyen d’un raccordement par conduit émaillé jusqu’au plafond, puis par conduit isolé.

Dans une maison bien isolée, il faut sélectionner une poêle étanche où un unique conduit sert à la fois à recevoir l’air utile à la combustion et à évacuer les fumées (principe de la ventouse). De cette manière, l’étanchéité de la maison et la marche de la ventilation ne seront pas perturbées. Enfin, une distance par rapport aux autres habitations et aux ouvrants doit être respectée.

La poêle comme principal chauffage

Quelques mesures sont à prendre si vous utilisez le poêle comme principal chauffage de votre logement. Assurez-vous que le poêle soit doté de la bonne puissance. Une poêle suffisamment puissante, peut en effet servir de chauffage central dans une maison bien isolée. Cela revient également à un chauffage moins cher et constitue un des avantages des pellets à Sedan où il fait particulièrement froid en hiver par exemple.

L’emplacement du poêle conditionne également une bonne diffusion de la chaleur vers les autres pièces. Sinon, il est possible de diffuser la chaleur dans les autres pièces grâce à un système de distribution de l’air chaud.  Enfin, il existe aussi des poêles canalisables dont le mécanisme consiste à diriger l’air dans un raccord de gaines au moyen d’un ventilateur supplémentaire.