lits

Les gestes pour débarrasser le lit des acariens

Le lit étant un des endroits préférés des acariens, il est primordial d’adopter une habitude d’hygiène pour éviter que ces bactéries soient envahissantes. Les éliminer est encore difficile, mais on peut bien ralentir leur multiplication. Le nombre de ces bactéries peut atteindre les trois millions dans un seul lit. Pour une meilleure santé et bien-être, il est capital de réagir.

Pourquoi les acariens aiment le lit ?

Les draps, les oreillers ainsi que le matelas sont très propices à la multiplication des acariens. En effet, les cheveux qu’on perd, les peaux mortes ainsi que les sueurs servent d’alimentation à ces bactéries. En plus, la chaleur ambiante qu’on laisse quand on sort du lit favorise encore plus leur reproduction. C’est pour cela qu’un matelas peut contenir deux millions d’acariens.

Par ailleurs, l’humidité est une multiplicatrices d’acariens. Malgré le fait qu’ils ne vivent pas au-delà de six mois, les dépouilles qu’ils laissent provoquent toujours une allergie s’il arrive malheur de les respirer. Il en est de même pour leur déjection. C’est pour cela que seul moyen de les éviter, c’est le ménage ou d’utiliser des linges de maison traités comme ici https://www.ephacare.fr/.

Faire le ménage autrement

Lors du nettoyage, les poussières contenant les acariens s’envolent dans l’air et se réinstallent même après si elles ne sont pas maîtrisées. C’est pour cela qu’il est conseillé d’utiliser des chiffons humides pour enlever les poussières restantes.

L’aération est également vitale. Ouvrir les fenêtres au moins trente minutes par jour aide à lutter contre les acariens, car le rayon de soleil ainsi que l’air fraîche sont nocifs à leur reproduction. En plus, ne pas arranger le lit avant vingt minutes de la sortie du lit. En effet, cela va contenir la chaleur laissée pendant la nuit et favorisera la multiplication des acariens.

Il est conseillé de laver les draps à haute température ou attendre qu’ils sèchent complètement avant de les repasser. Ce nettoyage est à raison d’une à deux fois par mois. Par ailleurs, il est conseillé de privilégier les matelas fabriqués avec des matières synthétiques. Si c’est possible, les housses ou draps anti-acariens sont également des intéressantes alternatives.

Conserver une bonne hygiène tout au long de l’année

Le grand ménage est plus que nécessaire pour la lutte contre les acariens. Toutefois, il faut être méticuleux lors des nettoyages quotidiens. Il faut particulièrement multiplier l’attention pendant les saisons d’hiver et de printemps ainsi que les intersaisons.

En plus, il faut penser à aérer les pièces surtout les literies tous les jours. L’air qui va circuler pendant 2à à 30 dans la maison va contribuer considérablement à la diminution du nombre des acariens. La température idéale à l’intérieur étant 18 ou 19°, il est important de respecter cela. Pas trop chaud ni trop froid.

Pour un résultat optimal, éviter les peluches et tout ce qui est susceptible de retenir facilement les poussières. On peut citer les canapés rembourrés, les moquettes ou encore les rideaux. Si l’on ne peut pas les éviter, penser à passer l’aspirateur sur tous ces objets même sur le lit. De préférence les aspirateurs avec filtre.