Entretenir une toiture en ardoise : comment s’y prendre

Entretenir une toiture en ardoise : comment s’y prendre

L’utilisation de l’ardoise est fréquente en raison de sa solidité et du charme qu’elle offre à la bâtisse. Aussi, il s’agit d’un excellent isolant thermique. Cette roche naturelle est également connue pour sa durée de vie qui peut aller au-delà de 100 ans. Mais pour qu’elle puisse conserver toutes ses performances, un entretien régulier est de rigueur.

A l’instar de la tuile en terre cuite, ce matériau est aussi sujet aux attaques des mousses et des lichens. Ces végétaux parasites doivent être éliminés au plus vite pour éviter les infiltrations d’eau. Retrouvez dans cet article les moyens d’entretenir ce type de toiture.

Quels sont les points à voir impérativement dans l’entretien de la toiture en ardoise ?

L’entretien de la toiture en ardoise se matérialise généralement par son nettoyage, c’est-à-dire l’enlèvement des végétations parasites sur sa surface. Mais comme la toiture est exposée au fil des années aux intempéries, aux pollutions atmosphériques et aux variations de température, les éléments composants méritent particulièrement notre attention. En effet, le DTU 40-41 impose l’entretien régulier de la toiture en ardoise afin de conserver son intégrité. Toujours selon cette règle, le nettoyage de la toiture en ardoise doit impérativement comprendre, outre l’enlèvement des végétaux :

  • Le maintien en bon état des gouttières
  • Le contrôle des ouvrages annexes comme la souche de cheminée et la ventilation
  • L’inspection générale de l’état de la couverture
  • La vérification de la ventilation sous-face des ardoises, notamment sa fonctionnalité.

Entretien de la toiture en ardoise : le démoussage

Le démoussage de la toiture en ardoise est capitale. Si elle n’est  pas sensible aux attaques des mousses et des lichens, notez que ceux-ci peuvent causer de gros dégâts, notamment l’infiltration massive d’eau. En se développant, ces végétaux n’abîment pas l’ardoise, vous ne risquez pas de voir des fissures. Cependant, ils soulèvent l’ardoise et créent une ouverture pour les eaux de pluie.

Pour éliminer ces parasites, il faut démousser le toit. Le meilleur moyen de vous en débarrasser  est de faire appel à un professionnel comme ce couvreur expérimenté qui se trouve dans le 13. Avec son aide, vous bénéficierez d’un résultat optimal puisqu’il dispose du savoir-faire et de tous les moyens matériels nécessaires pour mener à bien la tâche. Néanmoins,  il est tout à fait concevable de réaliser le démoussage par vos propres moyens. Veillez toutefois à prendre toutes mesures nécessaires pour garantir votre sécurité avant de vous y lancer. Équipez-vous d’un EPI couvreur et prenez soin de visualiser les prévisions météorologiques avant de vous aventurer sur le toit.

Pour ce qui est du démoussage proprement dit, il suffit que vous vous munissiez d’une brosse dure et de votre tuyau d’arrosage pour le réaliser.  Dans un premier temps, aspergez votre toiture d’eau, puis utilisez la brosse pour frotter les tâches et les mousses présents sur la toiture. Attention, il ne faut pas soulever les ardoises pour frotter la partie intérieure.

Limitez-vous à la partie visible car agir de la sorte endommagerait les joints. Notez également qu’il faut travailler dans le sens de la pente, c’est-à-dire du haut vers le bas. Une fois le démoussage effectué, rincez le toit grâce à un jet d’eau à faible pression. Si beaucoup préconise l’utilisation du karcher pour le nettoyage, sachez que les tuiles fragilisées peuvent casser facilement sous un jet d’eau à haute pression. Pour terminer en beauté le nettoyage, enlevez tous les débris emportés par l’eau dans les gouttières.

Traitement de la toiture en ardoise : Conseils pratiques

Le nettoyage de la toiture en ardoise s’accompagne généralement d’un traitement anti-mousse, notamment du fongicide ou de l’algicide. Parfois ces deux produits sont mélangés. Quant à la dose nécessaire, il vous faudra 20 litres de ces produits (l’un ou l’autre) pour une surface d’environ 100 m². Cependant, nous vous conseillons d’opter pour un produit non corrosif et biodégradable. De plus, pour savoir quel est le produit qui convient au mieux à ardoise, le mieux serait de demander conseil aux professionnels tels que les couvreurs.

Une autre chose mérite d’être soulignée.  L’utilisation de l’eau de javel est à bannir dans le nettoyage de la toiture en ardoise. Ce produit n’entrainerait que sa décoloration.

Pour terminer, il est indispensable d’élaguer les arbres aux alentours de votre toiture. Notez que le dépôt de feuilles et de petits branchages sur cette structure favorise la stagnation d’eau et par là même l’apparition des mousses et des champignons.