vitrier

Comment mastiquer une vitre ?

En cas d’endommagement de vitre ou de casse, il faut toujours la remplacer pour une bonne isolation et par mesure de sécurité. Lors de la rénovation du vitrage vous aurez donc besoin de mastiquer votre nouvelle vitre avec son support pour qu’elle tienne bien. Mastiquer une vitre comprend quelques étapes qu’il faut suivre à la lettre pour avoir de bons résultats

Le mastique sur la fenêtre

Le mastic est une mixture de consistance pâteuse, visqueuse et épaisse faite à partir d’huile de lin. Il est surtout employé en bricolage pour coller ou assembler des éléments avec les mêmes structures. Pour joindre les deux éléments, la pâte de mastic se durcie au fur et à mesure qu’elle sèche en contact avec l’air mais garde quand même son élasticité.  Elle est souvent utilisée pour joindre les vitres avec leurs cadres sur les fenêtres et pour prévenir contre les vibrations. Le mastic peut s’appliquer sur tous les types de vitre, et pour donner un côté décoratif à vos fenêtre, vous pouvez en trouvez de différentes couleurs.

En revanche, en vieillissant, la pâte de mastic a tendance à craquer et à tomber en morceaux d’où il est important de la rénover pour continuer à assurer l’isolation à partir des fenêtres et aussi pour éviter que les vitres ne vibrent et brisent dans les cadres. Donc si votre mastic est trop vieux, il faut envisager de refaire toute la mastication des vitres et fenêtres.

Pour se faire, vous pouvez retirer les vieux mastics et le remplacer par de nouveaux. Mais, dans d’autres situations, comme le vieillissement de la fenêtre par exemple, il est nécessaire de remplacer entièrement toute la menuiserie et les cadres puisque le mastic n’adhèrera pas avec les cadres et les vitres des fenêtres trop vétustes.  

La pose de mastic sur une vitre

Mastiquer une vitre peut être un travail facile pour les bricoleurs, cependant, pour faire ce travail, il vaut toujours mieux se faire aider par un professionnel de la vitre comme le vitrier dans le département du 91. Le mastic est un élément important qui apporte une bonne isolation dans une maison. Donc si vous ignorez comment mastiquer une vitre, mais que vous tenter d’entreprendre vous-même les travaux de rénovation, vous risquerez d’endommager votre fenêtre et votre vitrage en même temps, mais vous risquerez aussi d’avoir une mauvaise isolation thermique et acoustique.

Pour mastiquer une vitre, le vitrier aura besoin de travailler sur une surface bien nettoyée, d’où il faut commencer par  retirer l’ancien mastic de la fenêtre pour la rénover. Pour se faire, il aura besoin d’outillage professionnel comme un couteau à mastic feuille de laurier, un couteau à démastiquer, un marteau de vitrier et une bâche. Avant de retirer le mastic de la fenêtre, il faut tout d’abord installer la bâche au sol sous la fenêtre et retirer toutes les vitres. Il ne reste plus qu’à gratter les cadres des fenêtres à l’aide couteau à démastiquer pour enlever tous les résidus de mastic. Une fois que tous les résidus aient été complètement retirés il est préférable d’ajouter une bande de peinture dans la batée ou le cadre de la fenêtre. Sinon, si votre fenêtre a besoin de nouvelle menuiserie, l’artisan vitrier du département 91 pourra assurer la rénovation de la nouvelle menuiserie. Du coup, dans cette situation, il n’y aura plus de mastic à retirer et vous pouvez commencer à mastiquer immédiatement votre vitre.

Après toutes ces démarches, il est temps de s’occuper du nouveau mastic pour joindre les vitres et les cadres. Le processus commence par le réchauffement du mastic pour l’assouplir. La pose de la pâte se fait pendant qu’elle est encore tiède. Pour mastiquer une fenêtre il faut se servir d’un couteau de mastication qui sert à mettre une couche fine de mastic dans la batée. Puis il faut placer les vitres dans les bâtées sur les mastics pour que ces dernières se positionnent et se collent parfaitement bien. Enfin, il ne reste plus qu’à les fixer avec l’aide d’un marteau de vitrier et des clous le long des vitres. La toute dernière étape de la mastication est la finition qui consiste à combler les angles de la fenêtre avec le reste de mastic et de faire le lissage.

Il faut trois à cinq semaines pour une pâte de mastic de bien sécher et de se solidifier complètement. Ce temps de pause suffit amplement pour assurer l’étanchéité et l’isolation de la fenêtre. Après cette durée, vous pouvez enfin la peindre.

La conservation du mastic

Après un remplacement de vitre cassée sur votre fenêtre ou après une rénovation des mastics, il se peut que vous ayez des restes. Il est tout à fait possible de conserver cette mixture pour éviter d’en racheter la prochaine fois, d’autant plus, il est aisé de la conserver. Il vous suffit juste de le placer dans un bocal en verre et le recouvrir d’huile de lin. Ce mélange peut se conserver facilement pendant une longue durée sans se solidifier.

La vitre est un élément très fragile et sa manipulation requière une grande prudence. C’est pourquoi même pour la mastiquer sur une fenêtre, il faut l’intervention de professionnel pour éviter les risques de la briser ou de l’endommager. Faire appel à un vitrier est assez facile de plus ils assureront un travail bien fait mais à des prix abordables. Pour le cas du vitrier du 91, vous pouvez le faire intervenir chez vous via son site internet ou bien en l’appelant directement par téléphone. En outre, que vous soyez un particulier ou des professionnels, il y aura toujours un professionnel disponible pour vous aider avec tous les travaux concernant les vitres et les miroirs à savoir les rénovations, les dépannages en urgence et des installations.