Barre protéiné : c’est quoi ?

Barre protéiné : c’est quoi ?

Utilisée d’emblée pour prévenir la dégradation des muscles, la barre protéinée est un complément alimentaire qui favorise la reconstruction musculaire. Très riche en protéines, la barre protéinée semble être un bon compagnon pour de nombreux sportifs, mais surtout auprès des adeptes de la musculation. 

Les principales caractéristiques des barres protéinées

Omniprésentes sur le marché des produits dédiés aux sportifs et dans les boutiques de vente de produits de musculation, les barres protéinées sont nombreuses. Elles se présentent généralement sous la forme d’un bâtonnet, un peu comme un biscuit ou une barre de céréales. Ce qui la rend pratique à transporter partout.

Présentant des effets généralement bénéfiques pour la santé, la barre protéinée s’avère être également plus diététique par rapport aux autres suppléments alimentaires. De par sa richesse en protéines, elle reste également plus pratique à consommer qu’un aliment dur et sophistiqué après son entraînement : emballage facile, mastication rapide, digestion fluide, etc.

Du point de vue composant, la barre protéinée renferme initialement trois éléments caloriques incontournables : des protéines, des lipides et des glucides. Selon la marque ou le type de barre protéiné adopté, le pourcentage de ces éléments peut varier. Vous pourrez aussi retrouver des vitamines et d’autres minéraux dans leurs compositions.

Les différents types de barre protéinée

D’emblée, il convient de préciser qu’il existe de nombreuses variétés de barre protéiné qui sont aujourd’hui de plus en plus vulgarisées sur le marché.  Les barres protéinées paraissent toutes être parfaites pour rassasier le sportif après ou durant une séance d’entraînement en musculation. Sa consommation permettrait également de gagner de la masse musculaire. Mais chaque individu devra sélectionner la barre qui conviendrait le mieux à ses besoins.

On distingue en premier lieu les barres d’énergie qui sont recommandées avant ou durant un exercice intense de longue durée. Elles enregistrent une faible teneur en protéines, lipides et fibres. Elles sont majoritairement composées de glucides qui restent le nutriment le plus sollicité durant l’exercice.

Il y a ensuite les barres de protéines qui se consomment généralement après l’entraînement pour l’optimisation de la récupération musculaire. Pour enregistrer une grande efficacité, vous devez choisir les barres qui contiennent au minimum 15 g de protéines et de glucides à index glycémique élevé. Le but étant de pouvoir mieux absorber les protéines et refaire  rapidement le plein de glycogène.

On a également les barres de remplacement de repas. Elles demeurent idéales pour les activités qui ne requièrent pas beaucoup d’énergie. Comme leurs noms l’indiquent, elles peuvent être consommées en remplacement d’un repas. Elles peuvent vous procurer les nutriments nécessaires et équilibrées qui équivalent à ceux d’un repas complet : glucides, protéines, lipides, vitamines, minéraux, etc.

Les atouts et les revers des barres protéinées

Nombreux sont les avantages présentés par les barres protéinées. Parmi les plus courantes, on distingue l’importance de l’apport protéique qu’elles engendrent. De plus, les barres protéinées permettent de protéger les muscles, lutter contre le catabolisme, reconstruire et développer les muscles après l’effort ou encore recharger les réserves énergétiques.

Toutefois, si vous tendez à consommer des barres protéinées de manière excessive, vous risquez d’expérimenter les quelques inconvénients qu’elles induisent. En effet, les barres protéinées sont riches en sucre, en sel et en additifs chimiques, des nutriments qui, sans être bien équilibrés, peuvent apporter des effets néfastes sur la santé du sportif en général.

De ce fait, il est vivement recommandé de ne prendre des barres protéinées qu’en complément nutritionnel, rarement comme aliment idéal pour substituer les repas classiques. Elles restent effectivement plus adaptées pour couper la faim, combler un manque pendant ou durant l’entraînement de longue haleine ou encore pour favoriser un gain musculaire durant les périodes de récupération.